Cliquez ici

G-SHOCK x OrelSan, 5 anecdotes du making-of !

Découvrez les secrets de tournage de notre dernière campagne avec OrelSan.

1. OrelSan poursuivi par un robot géant dans une métropole

Le réalisateur, David Tomaszewski avec qui OrelSan collabore depuis plusieurs années, explique que l’idée leur a paru évidente dès qu’il fut question de réfléchir à un affichage. Dès lors, le choix du lieu de tournage s’est rapidement orienté vers La City, le quartier d’affaire londonien connu pour ses bâtiments au design futuriste.

2. 7000 photos de Londres, 3000 d’OrelSan

G-SHOCK a laissé quartier libre à OrelSan et David Tomaszewski quant à la réalisation et après une journée de shooting et quelques milliers de photos, l’équipe est finalement parvenue à trouver le bon assemblage pour le rendu final !

3. Il a fallu courir, beaucoup courir

Plusieurs dizaines de prises de vues ont été nécessaires pour trouver le bon mouvement, la bonne position, OrelSan à bout de souffle n’a cessé de « courir plus bas » !

4. La sphère miroir à l’ancienne

Le réalisateur a fait le choix d’utiliser une sphère miroir afin d’obtenir différents plans de la ville. Ces plans de lumière ont ensuite été utilisés sur le corps métallique du robot afin de reproduire les reflets des bâtiments londoniens. 

5. OrelSan 3 en 1

La photo finale est composée de différentes prises d’OrelSan, ainsi son corps, son bras droit et sa tête ne sont pas issus de la même photo ! Il s’agit là d’un travail de longue haleine.

Voici pour finir quelques photos issues du making-of !

Laisser un commentaire pour cet article

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>